You are here: HomeEntertainment2019 01 09Article 453654

Entertainment of Wednesday, 9 January 2019

Source: cameroon-tribune.cm

Drogues: Miss Cameroon USA 2014 veut sortir les jeunes de la toxicomanie

Nora Ndem Miss Cameroon Usa 2014 Pour Nora Ndem, accompagnée par des amis bénévoles, cette descente est une prise de contact

Des sacs de riz, de pâtes alimentaires, des cartons de lait, de sucre, d’huile, de tomate en conserve, de savon, des paquets de papier et de serviettes hygiéniques, des répulsifs anti-moustiques, etc. Ce sont les produits de première nécessité apportés par Nora Ndem, actrice et mannequin camerounais, aux déplacés internes venus du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et basés à Bonabéri Bloc 6, quartier Minkwele-Bonendalè, dans l’arrondissement de Douala IV. C’était lors d’une remise de dons dimanche 6 janvier 2018, dans le cadre de l’initiative « IDP Support ». IDP pour Internally Displaced Persons.

Pour Nora Ndem, accompagnée par des amis bénévoles, cette descente est une prise de contact. Il s’agissait de venir voir dans quelles conditions vivent les déplacés internes, s’enquérir de leurs besoins et d’attirer l’attention d’autres âmes charitables, célébrités comme anonymes, particuliers comme organisations, sur le sort de cette population. « Je ne pouvais pas venir les bras ballants. Cette initiative vient du fond de mon cœur. Il y a une crise dans le pays et des gens sont affectés. Et ce sont nos frères et nos sœurs. J’ai donc ressenti la responsabilité en tant qu’être humain et en tant que personne qui a peut-être des proches touchés, de partager avec eux ce que je reçois », a déclaré Miss Cameroon Usa 2014.

LIRE AUSSI: Retrait Miss Cameroun: voici les vraies raisons du gouvernement!

Et l’objectif de cette première visite qui était d’apporter du sourire et donner de l’espoir pour 2019 aux déplacés a été atteint, selon Charles Leke, premier notable du bloc 6 : « C’est un geste merveilleux de notre sœur. Nous n’avons jamais reçu de dons ici. Nous allons nous assurer que ce soit partagé à chaque famille. Chaque petite chose, même si c’est un morceau de savon par famille, pour que tout le monde bénéficie du geste de cette dame. » Une action caritative bienvenue donc, pour des personnes qui survivent grâce à la solidarité du voisinage, comme l’explique Charles Leke : «Personnellement, j’ai reçu 28 personnes dans ma maison (…) Ils ont réellement besoin d’aide. Ils sont à l’école et ils n’ont pas de fournitures, ils sont dans des maisons où il n’y a pas de matelas. Ils n’ont même pas le simple repas. »

Justement, ces besoins font partie de ceux recensés par « IDP Support » : fournitures scolaires pour près de 200 élèves, frais de scolarité, matelas, moustiquaires, répulsifs anti-moustiques, denrées alimentaires. Certains déplacés ont aussi évoqué le manque d’activités génératrices de revenus.