You are here: HomeWallOpinionsArticles2017 11 01Article 425004

Opinions of Wednesday, 1 November 2017

Columnist: Boris Bertolt

Affaire Bonita: 'Parfait Ayissi doit être interpellé et auditionné'

Une fille est mineure, elle est orpheline de mère.Issue d’une famille pauvre. Son père sort le matin et rentre le soir. C’est une fille qui est abandonnée à elle même. Qui doit se battre pour survivre comme des millions de jeunes filles dans ce pays.

Elle veut devenir journaliste. Elle contacte Parfait Ayissi. Un adulte, père d’enfants, présentateur célèbre et donneur de leçons de morale. Ce dernier ne lui dit pas qu’elle n’est pas qualifiée pour travailler à VISION 4. Il ne l’encourage pas à achever d’abord au moins ses études secondaires.il lui fait clairement miroiter la possibilité de travailler à la télé.

Il lui dit de déposer un dossier. Entre temps, il utilise sa position dominante socialement et financièrement pour bénéficier des faveurs sexuelles de la fille. Il lui fait subir tout genre de pratiques y compris faire l’amour avec des personnes de même sexe puis la jette par la suite.

A 17 ans au Cameroun on est pas pénalement responsable. Cette fille était en position de faiblesse. Il s’agit d’une relation de contrainte. Parfait Ayissi a profité de la position sociale inférieure de cette enfant et de sa pauvreté pour assouvir ses pulsions sexuelles pathologiques et compulsives.
Nous sommes là dans un abus de pouvoir et de position dominante. J’irai jusqu’à vous dire que l’on peut également déceler du viol. Il y a un crime sexuel.

SACHEZ QUE NOTRE RÔLE C’EST DE DÉNONCER LES CRIMINELS, LES DÉVIANTS ET AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES DE FAIRE LEUR TRAVAIL. MAIS DANS CE PAYS QUAND ON EST PAUVRE ON A PAS DE DROIT.

Ceux qui demandent aux parents de porter plainte avez vous vous pensé un tant soit peu qu’une procédure judiciaire nécessite des moyens? Non. En fait votre rèflexion c’est une réflexion de classe sociale.
Boris Bertolt