You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 06 04Article 440784

Opinions of Monday, 4 June 2018

Columnist: Michel Biem Tong

Ambazonie: première ‘victoire’ des sécessionnistes


Click to read all about coronavirus →

Ah, vaillant peuple anglophone ! Je ne peux que te saluer bien bas. Car tu viens encore de démontrer à la face du monde que quand un peuple décide de se mettre ensemble et de se battre pour ce qui lui a été volé il y a 57 ans, à savoir le droit à l’autodétermination, rien, mais alors rien ne peut l’arrêter. Ni la puissance de feu d’une armée, ni l’arrogance et la condescendance d’un régime à bout de souffle. Vous vous êtes battus et vous êtes sur le point d’être vainqueur.

Aujourd’hui, Paul Biya qui hier vous qualifiait de terroristes sécessionnistes, qui refusait toute négociation avec vous, qui a envoyé l’armée vous torturer, vous violer, vous tuer, brûler vos cases, le même Paul Biya veut s’asseoir pour négocier avec vous. Je n’en crois pas mes yeux. Vous y avez cru et vous avez pu. Mettre Paul Biya et son armée à vos pieds ! Qui l’eût cru ? Surtout pas les faucons qui l’entourent.

LIRE AUSSI: Occultisme: témoignages sur les étranges pratiques des sécessionnistes

Vaillant peuple anglophone du Southern Cameroon, vous êtes la fierté de l’Afrique. Depuis la nuit des temps, vous avez lutté, vous avez été torturés, emprisonnés, tués, humiliés juste parce que vous revendiquiez ce droit inhérent à tout peuple : celui de disposer de lui-même. En 1961, l’ONU vous a imposé un plébiscite pour un rattachement à la République du Cameroun en vue d’obtenir votre indépendance. En violation de l’article 76 (b) de la Charte des Nations Unies qui vous disposait à une indépendance totale.

Même la résolution 1608 des Nations Unies qui vous soumettait à une union confédérale avec la République du Cameroun a été foulée aux pieds par Ahidjo et Biya, les seuls chefs d’Etat que le Cameroun ait connu depuis les indépendances. Ces présidents de la République du Cameroun (le Cameroun autre que le vôtre) vous ont imposé un semblant de fédéralisme, puis un Etat unitaire issu d’un référendum frauduleux et illégal parce qu’en violation de la constitution fédérale qu’ils vous ont eux-même imposé.

Vaillant peuple anglophone du Southern Cameroon, Paul Biya et ses lieutenants disent vouloir négocier avec vous. Very Good. Dites-lui que vous ne voulez ni les routes, ni les écoles, ni les hôpitaux mais votre droit à l’autodétermination. C’est un droit inhérent à un peuple et vous en êtes un. Demandez-leur une chose : la mise en application de la résolution 1608 des Nations Unies.

LIRE AUSSI: Si j’étais jeune j’aurais rejoint les combattants sécessionnistes- Fru Ndi

Voilà ce à quoi je suis favorable parce que je vous considère encore comme mes frères, mes compatriotes. Alors s’il vous plaît, ne partez pas. Ne nous quittez pas pour créer un autre Etat. Mais si vous n’êtes pas sûrs de la sincérité du camp d’en face, exigez votre indépendance totale car la Charte des Nations Unies, depuis les accords de tutelle du 13 décembre 1946 entre l’Angleterre et l’ONU, vous donne la possibilité d’obtenir votre indépendance. L’ONU, l’Angleterre et la France doivent s’y faire.

Bravo à vous car vous avez honoré l’Afrique, vous avez fait preuve de courage, de détermination, et vous êtes sur le point d’y parvenir. Chapeau !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter