You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 05 23Article 439758

Opinions of Wednesday, 23 May 2018

Columnist: Boris Bertolt

Ambazonie: voici les autorités enlevés et abandonnés par l’Etat

Baleng Ebener deuxième adjoint préfectoral dans le département de Lebialem chef lieu de l’arrondissement de MENJI et deux autres personnes aujourd’hui détenus par des bandes armées en zone anglophone ont été abandonnées par le gouvernement.

Selon nos informations, plus de 72heures après leur disparition et 48h après la diffusion de la vidéo où on voit le premier adjoint au sous préfet entre les mains des groupes armés et mène dans une vidéo il tient le drapeau de l’Ambazonie, aucune autorité administrative n’a contacté les familles des concernés pour réconforter leurs femmes et enfants, mais également les rassurer que le gouvernement déploiera toutes les mesures pour les retrouver.

LIRE AUSSI: 4 Généraux nommés comme assesseurs près les chambres militaires des cours d’appel

En plus, aucun communiqué gouvernemental ni du ministre de La Défense, Beti Assomo, et encore Issa Tchiroma Bakary n’ont fait le moindre communiqué pour informer l’opinion publique des circonstances de leurs disparitions et des moyens déployés par le gouvernement pour les retrouver.

LIRE AUSSI: Zones anglophones : voici les autorités enlevés et abandonnés par l’Etat

Voilà donc un pays où même ceux qui sont censés travailler pour le maintient de la souveraineté nationale dans le cadre de cette guerre sauvage ne sont même plus protégés et respectés par l’Etat. Les administrateurs sont des acteurs essentiels de l’appareil d’Etat. Comment on peut mener une guerre avec autant d’irresponsabilité et de mépris y compris pour les siens.