You are here: HomeWallOpinionsArticles2019 11 07Article 475446

Opinions of Thursday, 7 November 2019

Columnist: Francis Mbeng

An 37: une lettre salée adressée aux ministres Fame Ndongo et Célestine Ketcha

Monsieur et Madame les Ministres,

Selon l'arrêté N°4107 du 04 août 1982 modifié et complété par la décision N°0015/MINFOPRA/CAB portant application de l'article 55 du décret N°90/1087 du 25 juin 1990 et actualisant certaines dispositions de l'arrêté du 04 avril 1982.
Les quotas attribués par région dans les concours administratifs sont reparties comme suit :
NORD : 7% ; EXTRÊME-NORD : 18% ; ADAMAOUA : 5% ; SUD : 4% ; EST : 4% ; CENTRE : 15% ; OUEST : 13% ; LITTORAL : 12% ; SUD-OUEST : 8% ; NORD-OUEST : 12% ; et ANCIENS MILITAIRES : 2%.

Comment pouvez vous donc expliquez le fait que 75% des Professeurs de Lycée d’Enseignement technique, 85% d’Agronomes, 65% d’Enseignants du Supérieur et 98% des architectes et urbanistes soient Bamilékés ?

Vous n’allez pas quand même nous brandir le mérite dans un pays ou le trafic d’influence, le tribalisme, la corruption, le népotisme et le nivellement par le bas se portent très bien. Voulez-vous nous faire croire que les citoyens issus des autres aires sociologiques soient naturellement incompétents pour exercer de tels métiers ? Comment expliquer qu’ils aient obtenu le diplôme pour candidater ?

Monsieur les Ministres, un citoyen titulaire du diplôme donnant accès au concours est déjà compètent pour exercer cette formation. Les déséquilibres sociaux-ethniques que vous êtes en train de bâtir avec beaucoup d’acharcharnemt finiront bien par exploser un jour car le niveau de frustration est de plus en plus grandissant dans des communautés qui n’arrivent plus à voir leurs enfants accéder à la Fonction Publique car déclarés incompétents et cancre,s alors qu’ils sont pourtant diplômés. Cette colonisation et hégémonisme par l’utilisation de l’appareil de l’État de pourra plus durer longtemps. Vous êtes en train de former des futurs ambazoniens dans ce pays.

Cordialement,