You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 03 26Article 436050

Opinions of Monday, 26 March 2018

Columnist: Boris Bertolt

Bruno Bekolo Ebe developpe un incroyable talent à Kondengui

L’OPERATION Épervier ne fait pas que de mal. Elle permet également de découvrir les talents cachés de ceux de Bruno BEKOLO Ebe l’ancien recteur de l’université de Douala. Ainsi, les prisonnier de Kondengui ont pu découvrir hier qu’il était un grand chanteur et particulièrement un choriste.

En effet, hier, comme tous les dimanches, il y avait messe à Kondengui. Chretien catholique, BEKOLO Ebe s’est rendu à la messe avec Charles Metouck dont il est très proche, Ntongo Onguene et Nguini Edda. D’ailleurs de tous les nouveaux arrivants, c’est le seul qui est aller prier. Atangana Kouna et Dieudonne OYONO sont restés dans leurs locaux au quartier 14.

Que n’a pas été la surprise des prisonniers de Kondengui de découvrir que BEKOLO Ebe chantait bien en latin, mais fort. Plus que tout le monde. Il chantait tellement fort qu’à un moment les prêtres lorsqu’ils entraient ont du rechercher dans la foule cette voix impressionnante qui donnait un nouveau souffle à la messe avec de découvrir qu’il s’agissait de BEKOLO Ebe, habillé en pantalon kaki, tricot Kaki et une Mocassin.

Mais, ceux qui le connaissent savent que ce n’est pas nouveau. BEKOLO a toujours été un homme spécial. Tenez par exemple, en 2005, au lendemain de la grève qui paralysa quelques universités d'État, le Chef de l'État autorisa le paiement des arriérés de subventions qui s'élèvaient à 4 milliards de FCFA.

Appelé à justifier l'utilisation de cet argent à l’université de Douala BEKOLO EBE donna comme explication, entre autres, qu'il avait acheté des papiers hygiéniques, pour la période de mai à août, pour un montant de 42 000 000 FCFA.42 millions Fcfa de papier hygiénique en quatre. Je vous ai dit c’est un homme spécial. Mais note positive: il s’adapte bien à Kondengui. Toujours souriant.