You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 07 06Article 442914

Opinions of Friday, 6 July 2018

Columnist: Ndzana Seme

Décryptage des différences entre anglophones et francophones au Cameroun


Click to read all about coronavirus →

Dissolution des salons, conférences et signatures de résolutions, signes et réseaux sociaux est la spécialité des Camerounais francophones. Fidèles reflet de la société francophone camerounaise, elles sont imbattables en termes de bavardage dans les bars et les salons, d'excès de ventre et de bas-ventre, de trahisons en tous genres, au point de vendre leurs propres camarades à leur ennemi Biya contre de l'argent, comme ils l'ont fait le capitaine Guerandi Mbara. Ces deux dernières décennies, j'ai fait plusieurs voyages en Europe pour les rencontrer dans l'espoir de déclencher un soulèvement populaire dans le pays et de le soutenir avec toutes sortes de soutien de la diaspora.

Les réponses de ces opposants ont toujours été: "Il faut absolument trouver beaucoup d'argent, des milliards", "il est absolument nécessaire d'avoir une base arrière dans un pays voisin", "il est absolument nécessaire d'avoir des éléments loyaux au sein du armée »,« Il est absolument nécessaire de recruter des mercenaires car on ne peut pas faire confiance aux Camerounais »,« c'est absolument nécessaire ... c'est absolument nécessaire ... » Les jeunes anglophones, sans argent, sans arrière-fond, sans éléments loyaux l'armée, sans mercenaires, sans rien, s'est levée depuis novembre 2016 à ce jour, ont pris leurs fusils, leurs mousquets fabriqués localement, leurs machettes et leurs couteaux, pour résister au terrorisme d'Etat qui ébranle tant les francophones, au point de ridiculiser les "BIR" formidable ils tuent tous les jours comme des mouches, de sorte que, ironie des ironies !,

LIRE AUSSI: Douala: un plan sinistre des sécessionnistes démasqué [Alerte]

Paul Biya est plutôt celui qui recrute maintenant des mercenaires blancs. En tant qu'homme, la diaspora anglophone se tient derrière leur jeune frère et sœur combattants, en leur fournissant tout type de soutien, chacun travaillant des heures supplémentaires à son travail pour soutenir la lutte sur le terrain zéro retour à la maison. Et comme les anglophones ont montré que ces drôles de francophones avaient tort de bavarder pendant des années, beaucoup de ces dissidents de la diaspora, incapables de collecter des fonds, se sont couchés tranquillement, se levant de temps à autre de leurs tombes pour tirer sur les Ambazoniens. parce que "le Cameroun est un et indivisible".

Les anglophones ont raison de créer leur propre État, car les francophones camerounais méritent leur sort aux mains de dictateurs comme Biya. Et s'ils doivent rester dans l'union, dans leur condition de fédéralisme, il faudra qu'ils soient ceux qui gouvernent le nouvel état fédéral du Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter