You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 04 14Article 437448

Opinions of Saturday, 14 April 2018

Columnist: Boris Bertolt

Camair-co: la taupe de Paul Biya limogée, Ernest Dikoum démasqué

C’est une claque que Ernest DIKOUM a récemment reçu. Le conseil d’administration de la camair-co n’a pas donné d’accord au Dg sur la location pendant 05 ans d’un appareil Bombardier Q-400 chez une compagnie aérienne du Moyen Orient.
A LIRE AUSSI
Les vérités cachées sur l'acquisition du Boeing BBJ-2 qui a conduit Marafa en prison

Le Conseil d’administration avait au préalable mandaté le Dg d’aller entamer des négociations. ce dernier a apparemment dansé plus vite que la musique en décidant unilatéralement de prendre l’option de louer le coucou. Une provision de 400 millions de Fcfa aurait même été faite à cet effet.

A LIRE AUSSI
Sérail: voici pourquoi Paul Biya ne peut pas emprisonner Mebe Ngo'o


Mais en réalité il s’agit également de la suite de la bataille entre Zo’o Mbame Hubert Nicolas, ancien chef de la sécurité aérienne de CAMAIR Co, Indic de Biya récemment démasqué par DIKOUM et limogé en complicité avec Martin Mbargua Nguele, délégué général à la sûreté nationale.

A LIRE AUSSI
Un poid lourd du SDF lâche John Fru Ndi pour Maurice Kamto

En effet, Zo’o Mbame avait désapprouvé l’opération clandestine de DIKOUM auprès du chef de l’Etat qui ressemble à une opération de bradage plutôt qu’à une démarche sérieuse. Depuis 7 ans, il a fait régulièrement des rapports au chef de l’Etat sur les dérives managériales des directeurs généraux et malversations financières.
A LIRE AUSSI
Voici l’immense fortune de Niat Njifenji en 5 ans de règne à la tête du SENAT

En réalité Zo’o Mbame a vite lu le jeu de Ernest DIKOUM. Car en cherchant à louer l’avion sur 5 ans plutôt que de choisir l’option location avec option achat, Ernest DIKOUM allait continuer à percevoir des retrocommissions sur le bombardier pendant toutes ces années et de manière officieuses. Car il faut savoir que jusqu’aujourd’hui les anciens DG de CAMAIR intervenus dans les locations d’avions continuent clandestinement à percevoir de l’argent... étrange n’est-ce pas.