You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 02 19Article 433473

Opinions of Monday, 19 February 2018

Columnist: Boris Bertolt

[Confidentiel]: Paul Biya tente d'imposer la candidature de John Fru Ndi

La bataille pour l’anéantissement de Joshua Osih à quelques jours du Congrès du SDF, visant à choisir un candidat pour l’élection présidentielle est engagée. Ce serait peut dire que de souligner que les coups lui viennent de partout y compris de la présidence de la République pour pouvoir s’assurer de la victoire de FRU NDI, meilleur allié de Biya. Dernier fait en date les manœuvres de l’ambassadeur du Cameroun en RCA, Nicolas Nzoyoum.

Ainsi, sur instruction de la présidence de la République, Nicolas Nzoyoum a fait savoir au gouvernement centrafricain que Joshua Osih, qui fait dans l’Eco-tourisme dans l’Est du pays, était entré en contact avec les rebelles de la SELEKA en Centrafrique pour réaliser un coup d’Etat au Cameroun. Après vérification, le gouvernement centrafricain a découvert qu’il s’agissait d’élucubrations issues de l’imagination d’un diplomate mal formé. Cependant, dans le sérail, la rumeur sur son arrestation présumée a été développée afin de nuire à son image et paralyser sa candidature. Les rumeurs sur une supposée arrestation en RCA suite à un trafic de diamants a été montée à Yaoundé et dispatchee dans les journaux aux ordres.

Car pour la présidence de la République, une candidature de Joshua Osih, jeune et soutenu par la base du parti, pourrait constituer un problème majeur. Ainsi, Paul Biya, bien que pas très en forme , de commun accord avec ses stratèges, a décidé d’appuyer John FRU NDI qui rêve à nouveau affronter Biya aux prochaines élections présidentielles. Comme nous l’avons déjà indiqué d’importantes sommes d’argent ont été débloquées pour retourner les délégués qui prendront part ce week new au congrès.

Rappellons qui Joshua doit également affronter l’aile de Mbah Ndam, Kofele Kale et Chantal Kambiwa qui sont également ses farouches « ennemis ».