You are here: HomeWallOpinionsArticles2020 03 23Article 500341

Opinions of Monday, 23 March 2020

Columnist: Tgv de l'info

Coronavirus: le gouvernement opte pour la méthode de contamination générale de la population


Click to read all about coronavirus →

En suivant le Ministre camerounais de la Santé, à la Crtv ce jour, on aura constaté l'usage de propos lisses visant à relativiser en quelque sorte l'impact de la pandémie du Coronavirus au Cameroun.

Le ressenti était que les populations ne devaient pas trop s'inquiéter de la situation alors même qu'on enregistre de plus en plus de cas de contamination au Coronavirus.

Cette attitude de minoration du risque de contamination de la pandémie au Cameroun a commencé il y a quelques jours lorsqu'il annonçait la guérison de 02 cas de coronavirus ; une communication qui a eu un effet de relâchement de prise de précautions auprès du public.

En outre, on aura aussi observé un manque de volonté du gouvernement d'accompagner les mesures de prévention du coronavirus annoncées, il y a quelques jours, par une absence de sanctions à effet coercitif

Au vu de ces éléments et à l'analyse, on peut donc conclure que le gouvernement camerounais a opté pour la mesure de contamination generale de la population utilisée au 14 ème siècle face à l'épidémie de la peste, en lieu et place de celle du confinement.

Il s'agit d'une méthode scientifique inhumaine de lutte contre les pandémies qui consiste à laisser la maladie se développer au point d'atteindre de 80% de la population et décroître au fur à mesure jusqu'à son éradication.

Dans cette méthode, tous ceux qui ont des déficiences immunitaires et les personnes fragiles ou âgées sont sacrifiées.C'est une sorte de sélection naturelle.

Le reste de la population développant des résistances à la maladie.

Au 14 ème siècle, l'Europe avait perdu 1/4 de sa population avec cette méthode.

On peut donc scientifiquement et en comparaison entrevoir la mort de 4 à 7 millions de camerounais si aucun médicament n'est trouvé entre temps.

Il est donc clair que le gouvernement ne veut pas prendre le risque de confinement général qui portera un coup à l'économie déjà destructurée et exsangue.

Il n'a pas échappé aux analystes que la mesure de fermeture des bars à 18 heures participe d'un souci de préservation des recettes fiscales notamment la Tva dont les usines brassicoles sont les plus grands pourvoyeuses mensuels.

Par Me Christian NTIMBANE BOMO

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter