You are here: HomeWallOpinionsArticles2019 08 22Article 470257

Opinions of Thursday, 22 August 2019

Columnist: BORIS BERTOLT

Crise à Camair-Co: les vraies raisons de la suspension des nomination

65 nominations en un seul jour dans une entreprise commerciale, soit 13% du personnel touché et certains, sans autorisation préalable du Conseil d’Administration.

Voilà les priorités de LG Njipendi au moment où l’entreprise croule sous les dettes, tarde à payer 2 mois d’arriérés de salaire et à 2 semaines seulement de la rentrée scolaire.

Les employés de CAMAIR CO disent que ces nominations ne prennent pas en compte l’équilibre régional car les Chef de Départements Anglophones originaires du Nord-Ouest et Sud-Ouest sont rétrogradés au profit des BAMOUN.

Plus grave encore, un simple agent de comptoir sans expérience se retrouve à cumuler les postes de chef de Service Commercial et Représentant dans la région du Centre (Yaoundé).

Il faut voir plus clair...peut-être que le clan organise sûrement une autre passoire d'argent au delà du siège à l’exemple des prestations de l’épouse de l’ex PCA lors de Conseils d’Administrations où le repas est facturé à 175,000 FCFA par Administrateur ...

Alors que l’on demande au nouveau directeur de CAMAIR CO de redresser la compagnie, l’ancien directeur de cabinet de Ferdinand Ngo’o Ngo’o forme lui son nouveau gouvernement à CAMAIR CO alors que la compagnie est en faillite. C’est l’ami de Ngo’o Ngo’o vous allez faire quoi????