You are here: HomeWallOpinionsArticles2017 07 19Article 416722

Opinions of Wednesday, 19 July 2017

Columnist: Boris Bertolt

Découvrez comment un 'mafieux' est devenu diplomate à l'étranger

Président de la Chambre de Commerce Canada Cameroun et Afrique de l’Ouest, il a été élevé à la dignité de Grand Officier de l’Ordre National de la valeur par le Chef de l’Etat camerounais Son Excellence Paul BIYA.

Sa décoration lui a été remise par M. ANU'A-GHEYLE Solomon AZOH-MBI, Haut Commissaire du Cameroun à Ottawa au cours d’une soirée de Gala le vendredi 12 juin 2015 à Montréal au Canada.

M. Yasin Erdem, Consul honoraire du Cameroun à Montréal, un résident de Dollard-Des Ormeaux au Canada, a plaidé coupable à des accusations de fraude fiscale devant la justice canadienne.

Erdem a reconnu sa culpabilité pour avoir participé à des infractions imputables à la société Ameublement Jason inc. En effet, il a admis avoir omis de percevoir des montants de TPS et de TVQ totalisant 1 182 479 $ soit plus de 650 millions de fcfa et de les remettre aux autorités fiscales. Mais en fait il s'agissait d'un détournement.

Le juge Pierre E. Labelle a condamné M. Erdem à payer des amendes totalisant 901 988 $, près de 586 millions fcfa. De plus, pour l'infraction liée à la TPS, le juge a prononcé une ordonnance de probation incluant, entre autres, la condition d'accomplir 160 heures de service communautaires. Le paiement des amendes et l'exécution des conditions de l'ordonnance devront s'effectuer dans un délai de douze mois.

Ce canadien, d'origine turc est par ailleurs impliqué dans d'autres malversations financières en connexion avec des hautes personnalités camerounaises.

Ce sont eux qui ont d'ailleurs réussi à l'introduire auprès de la première dame et du président. Ils réussiront par la suite à amener Paul Biya à le nommer Consul honoraire du Cameroun à Montréal. Vous pouvez d'ailleurs le voir en compagnie de la première dame sur la photo.

Suite du dossier dans les prochaines heures. Ainsi va la République.