You are here: HomeWallOpinionsArticles2019 01 12Article 453849

Opinions of Saturday, 12 January 2019

Columnist: MESSANGA YAMDJING

Demande d'arrestation de Maurice Kamto, un homme dangereux pour le pays

D’où vient-il que le ministre KAMTO Maurice simultanément décide de faire un discours au point de demander aux camerounais de « manifester contre la victoire volée » en fustigeant le Conseil Constitutionnel qui l’a pourtant qualifié à se présenter aux Élections Présidentielles ? Pire encore, sans pudeur et sans crainte, il a tenté de justifier l’insurrection des sécessionnistes anglophones en établissant un lien entre la gouvernance du Gouvernement du Renouveau où il a été ministre et la justification de la guerre au Nord-Ouest et au Sud-Ouest; ses déclarations sont très graves et dangereuses.

LIRE AUSSI: Opération Epervier: Pierre Kwemo en route pour Kondengui

Cet homme est dangereux, aussi, il n’a pas compris une chose: LA CANDIDATURE À L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE N’ACCORDE AUCUNE IMMUNITÉ QUELCONQUE À UN CITOYEN, et un tel appel à la contestation électorale n’est plus acceptable dans une République. CET ANCIEN MINISTRE DOIT ÊTRE MIS EN ARRESTATION, d’autant plus qu’il n’est pas à sa première tentative de déstabilisation de notre pays. Maurice KAMTO doit être arrêté car il constitue désormais avec son armée cybernétique un véritable danger pour notre pays. Certains parmi ses soutiens les plus extrémistes à l’étranger seront bientôt neutralisés par la justice de leurs pays de résidence, car les preuves sont suffisamment réunies pour démontrer qu’ils incitent au terrorisme, au génocide et à la guerre. Ces actes sont condamnés par la plupart de leurs pays d’accueil.

J’en suis persuadé, KAMTO sera arrêté comme il aurait dû l’être depuis sa première tentative de hold-up électoral lorsqu’il s’est autoproclamé vainqueur contrairement aux lois en vigueur au Cameroun.

Dieu merci cet extrémiste à la tête du MRC ne sert ni son parti ni certains camerounais qui ont cru devoir voter pour lui plus par besoin d’alternance à mon sens que par conviction. Cet homme doit être mis en état d’arrestation avant qu’il ne soit trop tard. Il comprendra alors que l’État de droit, la force du droit ont de tout temps toujours été au-dessus du droit de la force.