You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 01 29Article 431813

Opinions of Monday, 29 January 2018

Columnist: Boris Bertolt

[Exclusif]: Parfait Ayissi échappe de justesse à un déferrement à Kondengui

Nous l'avions annoncé ici il y'a quelques semaines que tout avait été réuni pour que Parfait Ayissi soit déferré à la prison centrale de Kondengui sauf que ce dernier n'a eu la ''grâce'' que par rapport à son patron Amougou Belinga qui, nuitamment a dû mobiliser ses réseaux judiciaires.

En effet, pendant que Parfait Ayissi se trouvait dans les locaux du Tribunal de Grande Instance notamment dans ce qui sert de cellule du parquet en attente de son déferrement pour la prison centrale de Kondengui puisque son juge se faisait attendre, Jean Pierre Amougou Belinga appellera illico presto son ami George Meka, le procureur général de première instance pour lui demander de tout faire pour empêcher le déferrement de Parfait Ayissi.

Le Procureur Meka se rendra immédiatement dans les cellules du parquet pour décharger Ayissi en se portant d'ailleurs garant de sa liberté au grand étonnement des substituts du procureur du TGI présents sur les lieux qui ne comprenaient pas que le procureur d'une instance inférieure vienne décharger un prévenu en attente d'audience chez un juge d'instruction d'une instance supérieure.

Toujours est-il que c'est bel et bien le procureur Georges Meka qui a déchargé Parfait Ayissi et qui a signé à ce dernier la liberté provisoire dont il jouit en ce moment.

Rappelons que le collectif d'avocat constitué pour la petite Bonita continu de suivre cette affaire de près et entend aller jusqu'au bout malgré les nombreuses entraves et les verrous dont ils font face au niveau de la justice.