You are here: HomeWallOpinionsArticles2017 12 21Article 429090

Opinions of Thursday, 21 December 2017

Columnist: Thierry Ngongang

Un fidèle Général de Paul Biya vient de décéder


Click to read all about coronavirus →

Le général de division Pierre SAMOBO, 76 ans, est décédé à Yaoundé. Incorporé dans l’armée française en 1960, il suit des enseignements préparatoires aux élèves officiers de réserve à Bouar en République Centrafricaine m. Il se retrouve ensuite en Algérie française pour la formation des élèves officiers de réserve. Il est nommé Aspirant d’active en avril 1961.

De retour au Cameroun la même année, il est nommé Chef de section à la 7ème Compagnie de Mbouda et promu ensuite au grade de Sous-lieutenant le 1er juillet 1961. En août 1962, il devient Commandant de Compagnie à Mbouda, puis Adjoint du Directeur de la Liaison Opérationnelle chargé des Stages et des Opérations en 1964.

Premier Commandant camerounais du Centre d’Instruction de l’armée camerounaise, il suit le stage d’Etat-major à Paris en1968.

Admis à L’Ecole Supérieure de Guerre interarmées de Paris, il obtient le Brevet de l’Enseignement Supérieur Militaire. Il sera tour à tour, chef d’Eta-major du génie militaire à Douala (mars – octobre 1979), Directeur Adjoint du Personnel au Ministère des Forces Armées (dès 182) et Commandant de 1ère Région Militaire après le coup d’état du 6 avril 1984.

Le 21 octobre 1988, il est nommé Inspecteur des Matériels au Ministère de la Défense, puis Directeur de Matériel. Le 5 février 1993, il est promu au grade de Général de brigade et nommé Commandant de la 4ème Région Militaire à Garoua le 26 février 1993.

Au mois de juin 2017, il faisait partie des 06 généraux admis en deuxième section.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter