You are here: HomeWallOpinionsArticles2019 07 21Article 468122

Opinions of Sunday, 21 July 2019

Columnist: Me Jean-Pierre Dupont

Humilié à Genève, Paul Biya fait appel aux Américains

David Polyanski, directeur des relations publiques, de Cloud, la firme americaine de lobbying dont le dictateur camerounais, Paul Biya au pouvoir depuis 37 ans, vient de s'attacher les services, pour soigner son image de tyran aux abois, acculé de toute part comme une âme en peine.

Face à la honte planétaire, que les activistes camerounais en exil , ont infligée au dictateur camerounais, ce dernier soucieux de sa reputation serieusement écornée, au sein de la communauté Internationale, et notamment au regard de ses bailleurs de fonds, tente de soigner son image.

Non seulement, le Cameroun tire véritablement le diable par la queue, pour payer la masse salariale de sa fonction publique , mais le pays accuse une grave pénurie de devises étrangères, sans precedent depuis son accession à la souverainté nationale.

De mémoire de camerounais, l'on n'avait vu cela, même au fort des deux chocs pétroliers , que le pays avait traversés, en résistant bien sans en ressentir spécialement les effets, sous le règne du président Ahidjo.

Commencée en 2016, sur la base des revendications à caractère corporatiste, la crise dans les regions anglophones, menace de faire basculer des pans entiers du pays dans une guerre civile, dont les germes sont latentes dans une sémantique et rétheorique guerrières, sciemment entretenues et encouragées, par certaines elites proches du pouvoir, mais aussi de la part des extremistes de tous bords .

Au lieu de soigner le paludisme, la dictature au pouvoir au Cameroun se contente de se munir d'un thermomètre .

Combattants, patriotes et resistants . Si vous habitez Washington, cette firme de Cloud est située au 411 de la First St, SE Washington DC 20003 . USA.

Rendez- leur une petite visite de courtoisie, pour leur indiquer de ne pas se mêler de ce qui ne les regarde pas .