You are here: HomeWallOpinionsArticles2019 12 03Article 477331

Opinions of Tuesday, 3 December 2019

Columnist: Marthe Cécile MICCA

Kamto 'n'est pas Bulu c'est pour cela qu'il ne deviendra pas président'

On dirait qu'il a à faire à des idiots On dirait qu'il a à faire à des idiots

Sur la question de la tribalisation du discours politique au Cameroun. Le Pr Kamto dit :" je voulais montrer à quel point j'aime cette tribu" malheureusement il dit avoir tenu les mêmes propos à Ebebda lors d'un meeting.
Sauf que devant le conseil constitutionnel il n'était pas face à un peuple qu'il fallait convaincre il était dans un contexte ou en apprenant que ses stratégies étaient désamorcées il déclare vouloir être Bulu non pas par amour pour les Bulu mais par envie de devenir Président. Le non-dit de son propos signifie qu'il catalogue les Bulu comme étant les seuls détenteurs du pouvoir. La condition pour y accéder c'est devenir Bulu et comme il n'est pas Bulu c'est pour cela qu'il ne deviendra pas président et vu qu'il rêve tant le devenir il aurait aimé passer son concours pour devenir Bulu afin d'accéder à la magistrature suprême.

A ce niveau le journaliste a raté son coatch.

Deuxièmement il exprime que la page des présidentielles pour lui n'est pas encore définitivement tourné. Il annonce que sa main a ete tendue et elle demeure tendue car pour lui la résolution de la crise post-électorale ne sera faite que lorsque sa main tendue sera acceptée. Ce qu'il souhaite éclaircir avec le président c'est régler les imperfections du code électoral. Il dit d'ailleurs que si

- la crise du Noso est réglée et qu'il y a

- Réforme du code électoral vous n'entendrez plus jamais que le MRC a organisé une quelconque marche. Ce qui revient à dire que tant que la résolution de la crise selon lui n'a pas lieu et que le code électoral n'est pas révisé le Cameroun n'aura plus de paix car il continuera à organiser des marches. Les initiatives prises par le Président de la République Son Excellence Paul Biya pour lui ne valent rien. Il parle de résolution de crise alors qu'un processus de résolution de ce conflit est déjà en cours.

Ce qui me semble encore plus choquant c'est qu'il justifie sa non-participation aux doubles élections municipales et législatives en disant que si on organise le vote les Anglophones vont se dire qu'ils ne sont pas Camerounais puisqu'ils ne pourront pas voter leurs représentants. Mais pourquoi ne pouvait-il pas développer la même pensée lors des présidentielles. Il aurait donc voulu être président bien que n'ayant pas eu la voix des Anglophones. A ce moment ils étaient quand même Camerounais même n'étant pas parti aux élections présidentielles. Quel foutage de gueule.

En dernier ce qui me frappe c'est vraiment le sentiment que Kamto renvoie. On dirait qu'il a à faire à des idiots. Il dit ceci : " je trouve curieux la façon donc les Camerounais font la politique " parlant de son rétropédalage au sujet des élections. Mais Pr c'est nous qui trouvons curieux la façon dont vos partisans font la politique. Vous aurez beau vous désolidariser de vos alliés de la BAS. Que direz-vous de Nganang qui a appelle au génocide en portant un T.shirt avec une photo de vous? Que direz-vous des centaines de Camerounais qui pour un simple avis contradictoire se font laminer sur le mur de celui qui écrit votre parcours? Que dites-vous des propos violents de votre porte-parole, de votre trésorier et avec tout ça vous voulez nous laissez entendre que l'une des pensées de votre mouvement est votre attachement à la paix. Oui nous avons vu comment vous êtes des personnes attachés à la paix en étant dans une logique de guerre et d'insurrection.

C'EST L'HOPITAL QUI SE FOU DE LA CHARITE

Maintenant vous dites avec fierté avoir fait le tour vous étiez dans l'Adamaoua a Ndaha vous avez la mémoire très courte vous avez déjà oublié quand vous avez refusé d'aller enseigner les moutons à l'université de Ngaoundere dans les années 1985 pourtant vous aviez un poste de vice doyen en faculté de droit international. Vraiment vous vous moquez de vous-même. C'est Dieu qui vous a égaré. Bonne Suite dans votre égarement...