You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 03 03Article 434433

Opinions of Saturday, 3 March 2018

Columnist: Boris bertolt

Les déçus du remaniement ministériel: le cas effarant de Talba Malla

Talba Malla très malade parce qu’il croyait entrer au gouvernement. Ceux qui l’ont rencontré depuis hier ont à la limite partagés sa gêne. “ Il fait pitié. Surtout qu’il croit bien travailler “ confie une source. Son nom avait pourtant circulé dans les couloirs du sérail pendant plusieurs semaines. Peut-être Biya le réserve pour le meilleur moment. Mais n’empêche que pour l’instant à la SONARA Talba ne convainc pas. Au contraire sa gestion est à la limite jugée catastrophique avec des dossiers qui s’amoncellent.

“En 05 ans de gestion de la sonara il a coulé la boîte au point où il y a des grosses difficultés financières pour l’achat du brut” confie un haut responsable gouvernemental maintenu en fonction. Nous savons selon nos sources qu’il a signé une série de contrats farfelus non validés à Yaoundé avec DSC Marine pour un certain Famawa (qui veut reprendre Panthère de Bangangte). Mais derrière cette compagnie se cache en réalité des dignitaires du régime (un peu comme Mebe et Atangana Kouna ont fait pour la CDE).

Les anges s’habillent toujours en PRADA. Parlant de ce futur scandale financier, il s’agit d’un contrat de 36 milliards sur trois ans, par encore validé par le ministère des marchés publics.

Plus, Le projet d’extension de la raffinerie lancé par Metouck en 2010 qui devait être opérationnel au plus tard en 2014 et qui portait sur 250 milliards n’est toujours pas réalisé. Les sommes dépensées à présent pour ce même projet sont multipliés et atteignent l’ordre de 280 milliards pour la seule première phase. Et il y en a deux. Face à l’incurie, le gouvernement a été obligé de bloquer la seconde phase.

C’est donc lui qui en mangeant il y a quelques mois rêvait devenir premier ministre ou ministre des finances. Son complice dans ces opérations est le Senateur Dima qui possède un complexe hôtelier à Limbe. Ils agissent toujours en bande ces gens.

Son passage très controversé à la Csph lui avait valu d’être épinglé par les fins limiers du contrôle supérieur de l’Etat. Le dossier est ficelé au TCS: Nous y reviendrons en détails dans les prochaines heures.