You are here: HomeWallOpinionsArticles2019 04 02Article 460018

Opinions of Tuesday, 2 April 2019

Columnist: Boris Bertolt

MIDA: un souscripteur condamné à 12 ans de prison déballe tout !

Revenu de France pour investir dans son pays, celui-ci, à cause des autorités camerounaises et de la chaîne de télévision nationale CRTV qui ont crédibilisé l'institution MIDA, il décide de verser 21 millions de francs CFA accompagnés de son projet comme il était coutume à la MIDA.

Quelques semaines après son inscription, le préfet du Mfoundi, par un arrêté suspend les activités MIDA. Du moins il garde espoir sur le gouvernement de son pays qui leur promet via l'ex ministre de la communication que leur "argent leur sera remboursé et ceci sous haute instruction du président Paul Biya".

Dans la longue attente, on semble déjà oublié l'affaire. C'est ainsi qu'il est interpellé le 26 janvier 2019 par les force de l'ordre alors qu'il exécutait un droit fondamental.

Écoutons le:

« Pour avoir réclamé mon argent volé par la MIDA et ses complices du gouvernement corrompu de Paul Biya, je suis séquestré par les bourreaux du tyran depuis le 26 Janvier 2019.
Leurs acolytes, serviteurs d'une justice aux ordres m'ont récemment condamné à 12 mois de prison ferme.
Je garde néanmoins le sourire; je suis certain que le président Maurice KAMTO me permettra d'obtenir réparation ». A declaré Parfait Ebohi depuis le quartier KOSOVO de la prison centrale de Yaoundé.

Pour lui, il n'a que pour espoir le Président Maurice Kamto. Pourtant, il y'a pas longtemps, nous avons vu les souscripteurs de cette institution soutenir le Président Biya.
Ceux-ci se disent aujourd'hui deçus par le président Biya et ne cachent plus leur appel de soutien au président MAURICE KAMTO.

Nous y reviendrons.