You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 08 15Article 445266

Opinions of Wednesday, 15 August 2018

Columnist: Kand Owalski

Mathias Owona Nguini subit un nouveau clash sévère sur la toile

Avant toute chose je commencerai par vous apprendre qu'il est absurde de parler de "vraie identité"; d'abord parce qu'une identité n'est pas une nature pour qu'il y'en ait une contre. Une identité est une convention d'abord familiale, à la naissance lorsque vos parents décident de vous appeler Mathias Éric Owona Nguini, en suite sociale, lorsque la société commence à vous considérer comme étant Éric Owona Nguini ou qu'elle choisisse de vous appeler autrement, MEON.

Enfin l'identité est une convention d'avec soi. C'est-à-dire que Alexandre Biyidi peut décider, pour une raison individuelle de s'appeler Mongo béti ou Eza Boto comme j'ai choisi d'être Kand Owalski, sans que cela n'impacte conséquemment, ni sur ma morphologie ni sur ma personnalité. Cela est d'autant vrai qu'il n'y a rien de proprement chat dans le mot chat. Il ne serait ni un omnivore, ni un bipède s’il venait à l'appeler 'coq'. Cela dit, une identité n'est rien de plus que cette singularité qui me différencie, au-moins du point de vue anthroponymique, de l'altérité. Je suis donc Kand Owalski!

LIRE AUSSI: Un rapport pointe l'affaiblissement de Boko Haram au Cameroun

Ce qui doit vous préoccuper c'est donc la personnalité. C'est elle qui décidera du sort de votre mémoire des années après votre mort. Comment se souviendra-t-on de vous? Mangeur d'âme!