You are here: HomeWallOpinionsArticles2020 01 20Article 485749

Opinions of Monday, 20 January 2020

Columnist: Camerounweb.com

Noso : le ministre de la défense invite les jeunes à s’enrôler dans l’armée

La guerre dans le Nose est loin de connaitre une fin pacifique. Depuis le discours de fin d’année du président de la République invitant l’armée à accentuer ses actions dans le Noso, tout porte à croire que les chances d’apporter une solution politique à cette crise sont nulles.


Rappelant les propos du chef de l’Etat Paul Biya, le chef de l'Etat major de l'armée, le Général de division Claude Meka, justifie la présence de l’armée camerounaise sur ces fronts.

« Certains trouvent qu'on en fait trop pour la sécurité et que la crise du Nord-ouest et du Sud-Ouest ne peut pas être réglée par le tout sécuritaire. Mais il est vrai aussi que toute absence de sécurité à tendance à tourner en désordre », a-t-il déclaré avant de rappeler que « le chef de l'Etat a demandé expressément aux forces de défense et de sécurité d'encadrer le processus électoral en prenant des mesures de sécurité et de les renforcer au besoin. La sécurité n'effraie que ceux qui sont adeptes du désordre ».
De son côté le ministre de la défense, envisage le renforcement de l’effectif de l’armée et demande à la jeunesse camerounaise de rejoindre la grande muette.

« J’exhorte notre jeunesse à s'engager dans le métier des armes à l'exemple des plus de 10 000 recrues en 2019 pour la gendarmerie et les armées et dont la formation arrive à terme », a lancé Joseph Beti Assomo, ministre de la défense.