You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 02 27Article 434076

Opinions of Tuesday, 27 February 2018

Columnist: Boris Bertolt

Opération Epervier: Paul Biya livre Alamine Mey

Qui a bien pu monter Paul Biya contre son fringant ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, qu’il crédite en privé du titre ô combien flatteur de «mon meilleur ministre des Finances depuis mon accession au pouvoir» ?

On apprend au Palais que malgré les bonnes performances de l’ancien directeur général d’Afriland First Bank, Paul Biya a donné son accord pour que le Consupe séjourne un moment dans son département ministériel, une grande première, notamment à la Direction générale des Douanes et à la Direction générale des Impôts.

Période à auditer : les dix dernières années. Certes le «Meilleur ministre des Finances» n’est devenu grand argentier qu’en décembre 2011, mais il faut être myope pour ne pas apercevoir le grand ami de Frank Biya dans le viseur. Le Consupe n’est jamais arrivé quelque part sans «dossiers à vérifier», ni «cahier de charges à exécuter».

Pour couler le fils de l’ancien tout puissant gouverneur du Nord, la main du Consupe va donc bientôt sévir à la DGI où trône son fidèle Modeste Mopa Fatouing, très apprécié lui aussi du chef de l’Etat avant que ses casseroles ne lui soient révélés (nous y reviendrons) et à la DGD que dirige Fongod Edwin Nuvaga, un homme que lui a suggéré le premier ministre Yang Philémon. Le Consupe s’intéressera là-bas, entre autres, certainement à cette petite affaire portant sur 1,6 milliards FCFA (nous y reviendrons également).