You are here: HomeWallOpinionsArticles2019 08 14Article 469685

Opinions of Wednesday, 14 August 2019

Columnist: BORIS BERTOLT

Owona Nguini, parrain d'une mafia à l'Université de Douala

Jamais ce pays n’a atteint un tel niveau d’effondrement moral et social. Un niveau où tous les secteurs sont pourris par la faute d’un homme d’une méchanceté à nulle autre pareille: Paul Biya.

Tenez à l'Université de Douala a lancé les admissions en thèse de doctorat en février dernier, après une attente qui date de 2017 pour ceux qui avaient des Master 2.

Chose surprenante, à la publication des listes des personnes retenues, il y a très peu d'étudiants de l'Université de Douala. En plus plus de 75% des étudiants retenus ont 12 de moyenne alors que beaucoup de dossiers rejetés ont 13 de moyenne voir plus.

Chose curieuse, il yen a avec 11 de moyenne qu'on a été sélectionné alors que la première condition pour l'admission en thèse c'est d'avoir au moins 12 de moyens. Imaginez qui est le directeur de thèse de cet étudiant avec 11: OWONA NGUINI.