You are here: HomeWallOpinionsArticles2019 11 05Article 475310

Opinions of Tuesday, 5 November 2019

Columnist: Serge Hervé Nyongha

Paul Biya inscrit l'histoire de la fin de son règne dans le sang, triste!

Le NoSo, la chasse au MRC et bien d'autres faits saillants en sont des illustrations. Pour perpétrer ces agissements ignobles, la satrapie a un bras séculier, son armée, sa gendarmerie, sa police... des corps passés spécialistes dans la violation systématique de la dignité humaine. Bastonnades, tortures, injures, un peu comme si tout pour eux réside dans le muscle.

Par bonheur, il y a quelques-uns parmi eux qui, ouvertement, décrient cette façon de faire. Il y a du plaisir à apprendre qu'il y a eu une altercation violente entre deux commissaires de polices dans une unité à cause du traitement que l'un deux administrait à un militant du MRC pour le simple fait d'avoir arboré un T.shirt à l'effigie de son parti... Cas isolé? Non. Je peux le dire, pour avoir vu un autre commissaire de police prendre violement à partie un de ses éléments qui faisait du zèle... Au SED, on a de plus en plus peur de faire usage de la violence sur nos militants.

Dans les troupes sur le terrain au NoSo, on se demande ce qu'on fait là bas et à qui profite le crime... Comme quoi l'exaspération devient générale, et le régime scélérat de Mr Biya ne pourra bientôt plus compter sur sa soldatesque pour se maintenir au pouvoir. Allons seulement.