You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 03 21Article 435692

Opinions of Wednesday, 21 March 2018

Columnist: cameroonweb.com

Pour Cabral Libii et son programme de santé, les handicapés peuvent mourir


Click to read all about coronavirus →

A quelques mois des élections présidentielles, un internaute camerounais a passé au peigne fin le programme de société de cabral Libii, une analyse relayé par le journal Quatrième pouvoir.

Voici le résultat après son analyse

Comme on dit chez nous, le maçon est jugé au pied du mur. Notre Macron tropicalisée sans doute s'est vu dans une prestidigitation envoûtante un destin présidentiel (C'est son droit le plus absolu). Alors pour être président, il ne faut pas seulement le dire, il faut le faire. Et l'une des étapes de son funeste projet est son programme de campagne qu'il a dévoilé en partie la veille par le truchement de l'une de ses pom- pom girl (Je vous laisse juger l'amateurisme).

Il s'agit de son programme de santé qu'il appliquera au #Cameroun si par un accident vertigineux nous avons la bien amère idée de lui confier les destinées de notre pays les 7 prochaines années. De quoi parle-t-il?

1) La prévention de la maladie:

Pour notre Macron, cela doit se faire à travers la promotion des petits métiers qui ont un impact sur notre santé et s'assurer qu'ils sont exercés selon les règles de l'art et avec des contrôles sanitaires réguliers. En d'autres termes, nous lui donneront le pouvoir pour qu'il aille au marché nkolouloun ou au marché mokolo dire aux vendeurs de médicaments ambulants de ne plus le faire dans la rue mais plutôt dans des kiosques.

Ne lui parlez pas du fait que 27% de ménages n'ont pas accès à l'eau potable au Cameroun que plus de 34% de camerounais font leur besoins dans des toilettes de fortune. Seul #Hysacam qui est cloué au sol à cause des multiples impayés du gouvernement budgétivore de #Biya ne couvre que quelques zones urbaines au Cameroun et laissant la plus grandes partie du Cameroun dans des déchets toxiques et ménagers, raison d'un montée vertigineuse des maladies endémiques comme le choléra ou paludisme.

Ne lui dites surtout pas qu'en 2004 l'OMS a fait savoir que l'utilisation du charbon de bois et du bois de chauffage a causé le décès de près de 12.000 compatriotes. Les changements climatiques ce n’est pas son affaire. L'accès aux espaces pour la pratique de sport c'est certainement l’affaire des blancs pour notre cher Cabral. Absolument rien sur la malnutrition qui affecte plus de 31% d'enfants dans mon pays. Que la région de l'est qui enregistre le taux le plus élevé de mortalité des enfants aille périr, c’est pas son problème.

2) La prise en charge des malades:

Pour notre juvénile de président, cette étape se résume à un meilleur accueil des malades dans nos hôpitaux et que les malades doivent être soignées avant de payer.

Cela est si incongrue et irresponsable de sa de sa part parce qu'il pointe un doigt accusateur direct sur le personnel soignant au Cameroun qui dans les conditions de travail qui sont les leurs, opèrent plutôt des miracles. Le Cameroun qui dispose de près de 4034 formations sanitaires, les laisse opérer dans une précarité effrayante. La vétusté des hôpitaux est légendaire. Des plateaux techniques inexistants. Des malades ayant besoin de dialyse pour leur survie qui se doivent d'attendre des semaines avant d'être pris en charge parce que le matériel n'existe pas. Les chiffres sont ahurissants de ce côté: En 2012, 24,5% de ses institutions sanitaires manquaient de boites d'accouchement, 39,5% manquaient de système de stérilisation; 67,5% manquaient de boite de césarienne. Voilà ce à quoi notre incompétent de candidat a refusé d'y penser quand il parle de prise en charge.

3) La transformation du fond routier en fond de santé.

Pour la gouverne de tous, le fond routier assure l'aménagement des routes au Cameroun et leur extension. Selon Cabral, le Cameroun a déjà des routes satisfaisantes au point de ne plus s'en préoccuper. Donc les pistes qui tuent des milliers de compatriotes par an sont assez acceptables pour notre futur président. Au champ les projets éternels d’élargissement du tronçon routier au Cameroun. Au moins il sera différent de Biya qui nous a promis sans rien offrir.

4) La constitution d'une caisse de santé.

La trouvaille de sieur Libii est qu'en cotisant seulement 2000fcfa par an, tout camerounais indigent devrait avoir droits aux soins de santé gratuitement. Si ce n’est pas la sorcellerie, je ne sais pas ce que c'est. Au Cameroun 37,5% soit 8.000.000 de la population vit sous le seuil de pauvreté. Je suis bien curieux de savoir comment il fait pour assurer la santé de 8M de personnes sur une année avec une contribution de 2000 FCFA par personne. Nous sommes dans le délire désormais.

5) Il a pensé à la médecine traditionnelle en estimant qu'elle doit être

règlementée. Ce qui n'est pas une mauvaise chose en soit. Mais le jeune qu'il est se fout pas mal de médecines avec des techniques digitales. Au diable Arthur Zang et son cardiopad et toutes les solutions innovatrices et technologiques qui peuvent faciliter l’accès à la santé. La silicone mountain de Buea peut fermer, car les jeunes intello friands de technologies qui s’y trouvent, ne rentrent pas dans la ligne de mire de Cabral.

6) L’oubli outrageant des maladies qui tuent véritablement au Cameroun.

Est-ce que Cabral sait que c’est le paludisme, la tuberculose, le choléra qui sont les véritables soucis de santé au Cameroun? Sait-il que 17.000 Camerounais souffrent désormais de maladies cardiovasculaires ? Et les handicapés au Cameroun? Sait-il un seul instant que 5% de la population camerounaise vit avec un handicap? Pour Cabral, ces handicapés peuvent crever tant qu’il est au pouvoir, puisqu’il ne lèvera pas le moindre pouce pour eux.

Avec toutes ces omissions, on comprend aisément le manque de sérieux de ce programme. Il a certainement été fait à la va vite pour satisfaire à une exigence électorale afin de distraire d’avantage les camerounais. Il est certes bien d’encourager les jeunes à oser. Mais sans compétence, c’est le désastre après tout le mal que Biya nous a fait. Et Mr Libii veut être pire que Biya. Et ça, nous ne pouvons le permettre..

On peut lancer un débat de fond désormais. Cabral dévoile son programme

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter