You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 07 28Article 444245

Opinions of Saturday, 28 July 2018

Columnist: Kand Owalski

Présidentielle: Maurice Kamto appelé à s’aligner derrière Cabral Libii

C'est une autre phrase qui m'a été jetée sur la figure hier. Pour ce quidam-là, le Professeur Kamto doit laisser le jeune Cabral prendre le pouvoir parce qu'il est jeune. Moi j'ai envie de rappeler à ceux qui pensent de cette manière que Cabral Libii un jour a donné rendez-vous au Président Maurice Kamto; que le Président Kamto s'était bien rendu au lieu de rendez-vous mais Cabral, lui, l'y a laissé planter comme un gamin de dix ans pendant au moins une heure. Pire que cela il n'a jamais pris la peine de téléphoner pour annuler le rendez-vous ou pour s'excuser du lapin. Voilà donc un jeune qui manque de maturité, de sagesse et de respect. S'il ne possède aucune de ces valeurs que possède-t-il?

Qui sait? Peut-être que s'il avait rencontré le prof et qu'ils avaient parlé de coalition, peut-être qu'il aurait accepté de se ranger derrière lui. Qui sait ?

Bon passons. . .

Quand on parle de jeunesse on fait allusion généralement à la vigueur, la force, et toute l'énergie qui est sienne. Si c'est exclusivement à çà qu'on fait référence quand on évoque la jeunesse de Cabral Libii là encore le président Kamto fait ses preuves. Pour l'instant il est le seul qui à avoir parcouru l'extrême-nord, et le nord en 14 journées. 33 meetings dans 33 villages différents, de jours comme de nuit et c'est sans compter les meetings à l'étranger et dans d'autres régions du pays. Cette intrépidité, cette énergie inégalée devrait taire à jamais cet argument de la jeunesse.

LIRE AUSSI: Ambazonie: une association clash sévèrement Mgr Christian Tumi

Parce que ce qu'il dépense en termes d'énergie, de vigueur et de résistance sous la canicule et les pluies du septentrion reste un défi à relever pour les autres opposants. De plus n'oublions pas que ceux qui ont détruit ce pays ont brillé par leur jeunesse en 1982. Maurice Kamto à l'énergie d'un jeune et la sagesse, l'expérience et le professionnalisme d'un grand adulte. C'est exactement ce qu'il faut au nouveau président.