You are here: HomeWallOpinionsArticles2019 09 10Article 471506

Opinions of Tuesday, 10 September 2019

Columnist: BORIS BERTOLT

Procès Kamto: le Pr. Alain Fogue joue à 'l'inspecteur Colombo' au tribunal

C'est jeudi soir qu'une information circulait dans plusieurs casernes militaires de Yaoundé, invitant les militaires à se rendre en civil au tribunal militaire de bonne heure le jour suivant pour occuper la salle d'audience.

Vendredi, dès 4h du matin le dispositif sécuritaire était déjà mis en place dans les principales artères de la ville de Yaoundé pour dissuader et empêcher au public de converger vers le tribunal militaire.

À l'arrivée des prisonniers politiques, la quasi-totalité des bancs était déjà occupé, il a fallu que certains militaires en civil se lèvent pour laisser la place aux accusés. À l'arrivée de Maurice KAMTO et de ses alliés ainsi que des leaders du MRC en l'occurrence Me Michèle Ndoki, Célestin Djamen et Pr. Alain Fogue, les prisonniers politiques déjà présents dans la salle d'audience les accueilleront avec des chants tout en dansant. Dans la vidéo devenue virale sur la toile, on peut apprécier l'ambiance de cet accueil.

Certains militants du RDPC sur les plateaux de télévision hier dimanche ont fait croire que c'est le "public" (composé des militaires en civil) qui chantait et qu'il ne faut donc plus ouvrir le procès au public pour motif de trouble d'audience.

Le Pr Alain Fogue drapé d'un tee-shirt sur lequel on pouvait aisément lire «NON AU HOLD UP ÉLECTORAL» se dirigera vers le fond de la salle d'audience où il y a une ouverture question d'y prendre un peu d'air.

Une fois au fond de la salle, il se mettra à parler à une jeune dame d'à peine trente ans de teint clair, de cheveux coupés court en ces termes « Ma fille, ils te trompent, nous nous battons ainsi pour vous, tes collègues et toi vous touchez à peine 100,000fr le mois, on te réquisitionne pour venir remplir la salle durant toute la journée comme si c'est ce pour quoi tu as été formée. Dans les casernes militaires il n’y a pas de cantine, quand tu reçois ton salaire Tu dépenses pour acheter à manger hors de la caserne et ça te coûte cher, finalement ce que tu rapportes à la maison ne suffit pas pour payer le loyer. Il y en a parmi vous qui êtes sorti tôt ce matin sur la pointe des pieds de peur de croiser le bailleur à cause des passifs non apurés etc.»

La jeune dame s'exclamera «Monsieur, est ce à moi qui vous vous adressez» et le Pr Alain Fogue répondra « Bien sûr ma fille, est ce que tu n'es pas militaire ? J'ai enseigné plusieurs années durant à l'école de guerre, j'ai formé six généraux, les capitaines et autres, je ne les compte pas, je vous connais tous. Veux-tu que je te démontre ici et maintenant que tu es militaire ? »

La jeune dame ne répondra pas et le Prof Alain Fogue continuera son cours sur la souffrance que l'on inflige à ces jeunes militaires pour un salaire minable tout en leur signifiant que rien ne leur oblige à continuer d'accepter d'être autant esclavagisés. Il chutera en signifiant que tous ceux qui ont battu les militants et sympathisants du MRC au SED répondront de leur acte devant les tribunaux et il ne sera question pour personne de dire « je recevais des ordres ».