You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 10 25Article 449422

Opinions of Thursday, 25 October 2018

Columnist: Kand Owalski

Résultats ENAM 2018: gros scandale de magouilles dévoilé [Acte 2]

Linus Toussaint MENDJANA est décidé à faire de l'ENAM un fond de commerce. 5, 10, 15, 20 millions etc sont les sommes mises en œuvre pour accéder à l'école nationale de l'administration et de la magistrature par candidat en fonction du plus offrant. Chaque candidat qui réussit aux différents concours à défaut de bénéficier de l'appui d'une personnalité dépense beaucoup d'argent. Il est aidé dans cette tâche macabre par un certain patron de Presse que nous ne citerons pas ici et un BENJI qui présente une émission sur une télévision de la place - nous reviendrons sur ces deux individus dans les jours à venir. De nombreuses familles en larme en ce moment. Ils ont dépensé beaucoup d'argent pour certains et des biens matériels pour d'autres en vain. C'est de l'arnaque. Le DG se la coule douce en ce moment en Chine, loin des pleures de ses victimes.

Hier nous vous parlions d'un scandale au concours d'entrée à l'ENAM Division administrative section Administration Générale de l'année académique 2018/2019 où plus de 50 candidats sur 71 ont réussi à ce concours par cooptation. Aujourd'hui nous avons poursuivi nos investigations à la section Économie et Finance et avons constaté que 22 candidats sur 32 ont également réussi par le même truchement.

LIRE AUSSI: Réélection de Biya: la CRTV dénature les propos de Mgr Kléda

Mais avant de développer cette deuxième section, citons quelques noms des enfants à Papa que nous n'avons pas mentionné hier. Il s'agit de:

- SOP Gaël Brice, fils du député SOP Jean Georges numéro 53 sur la liste des AG cycle A,
- NANGA MVONDO Lea, ami de Brenda BIYA, numéro 50 sur la liste AG cycle A,
- Aïcha KODIMOR, fille de l'ambassadeur du Cameroun au Congo, KODIMOR NJI MOLUH, numéro 51 sur la liste de AG cycle A,
- LELE LAFRIQUE EZOUDA Loïc Bénédict, fils du gouverneur LELE LAFRIQUE, numéro 28 sur la liste AG cycle A etc.

En ce qui concerne la section Économie et Finance, c'est le même mécanisme. La majorité des candidats déclarés définitivement admis le sont non pas en fonction de leur performance mais de leur connaissance et parrain. Une liste des candidats préconçues avant même l'examen était déjà consignée dans une machine secrète à l'ENAM. Nous sommes en mesure de vous dire que la composition n'était qu'une mise en scène car les lauréats étaient connus d'avance. Ainsi, le Ministre de la fonction publique et de la réforme administrative a parrainé des candidats comme:

- TANG Georges Sylvain, numéro 15 sur la liste Économie et Finance,
- NARKE ADIZA Florence, numéro 19 sur la même liste,
- MOMASSO EBOWE Karen Sandra, numéro 24 sur la même liste,
- MENKADA NTSAMA Joan Esmeralda, numéro 5 sur la même liste etc.
La femme du Directeur de l'ENAM en ce qui la concerne a comme filleul:

- MONO ONDOBO Christophe Landry, fils de MONO ONDOBO, ancien Maire de Ntui et DAF à la CSPH, numéro 21sur la liste de Économie et Finance.

LIRE AUSSI: Bafoussam: les populations se moquent de la victoire de Paul Biya

Le député Jean Claude FEUTHEU a parrainé sa propre fille FEUTHEU KOUEKEU Mathilda Claude numéro 3 sur la même liste. Précisons que le DG de l'ENAM passe des nuits avec ses maîtresses dans son hôtel à savoir le Djeuga Palace.

- Le frère du Directeur de l'ENAM dont le nom est mentionné TONTON TARA comme sur la liste des candidats et parrains a pour filleul ABDOUL AZIZ CHOUA, numéro 14 sur la même liste.

Vous verrez sur ces listes publiées ci-dessous (la première est celle des candidats définitivement admis et les 3 dernières sont celles des candidats, leurs départements d'origine et leurs parrains. Il suffit de confronter ces listes pour avoir in extenso les noms des 22 candidats et leurs parrains et tirer votre propre conclusion.

Pendant que les enfants de pauvres sont envoyés en zone anglophone pour tuer leurs propres frères, l'élite dirigeante prépare la relève en vous divisant sur la toile avec des propos tribalistes. Deux tribus existent au Cameroun : Les riches qui ont tout confisqué pour eux et les pauvres qui somnolent.









ACTE 3 À SUIVRE