You are here: HomeWallOpinionsArticles2019 01 08Article 453612

Opinions of Tuesday, 8 January 2019

Columnist: camer.be

Sérail: ces ministres que Paul Biya ne peut jamais limogés

D’un remaniement à l’autre au Cameroun, certains ministres paraissent intouchables. Au milieu des habitués de la messe de midi à la Cathédrale Notre Dame des Victoires de Yaoundé, il se susurre que Jacques Fame Ndongo, le désormais ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup) est un abonné.

Celui qui était jusqu’au soir du 04 janvier dernier ministre de l’Enseignement supérieur y va tous les jours allumer une bougie et parfois inscrire des messes. Des élévations à l’intention du Très-Haut qui ont visiblement porté des fruits car il est non seulement resté en poste, lui qui totalise déjà 15 ans de longévité comme Minesup, après un bail au ministère de la Communication, mais en plus Jacques Fame Ndongo (69 ans) se voit gratifier du titre de ministre d’Etat.

Sur la liste de ceux qui totalisent 15 ans de règne au même poste, l’on retrouve également le ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Madeleine Tchuinte (72 ans) et le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana (65 ans), tous nommés le 8 décembre 2004.

Ministre délégué à la présidence chargé des Relations avec les Assemblées de 1997 à 2011, Grégoire Owona siège toujours au sein du gouvernement en qualité de ministre du Travail et de la Sécurité sociale depuis 8 ans.

LIRE AUSSI: Remaniement: le préfet qui s’opposait à Kamto, nommé au gouvernement

Même s’il change de portefeuille, du ministère des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat pour l’Education de base, Laurent Serge Etoundi Ngoa (64 ans) totalise 13 ans de magistère sans discontinuer comme ministre.

En poste depuis 1997 au sein du gouvernement, Hele Pierre, le ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable semble disposé d’un « titre foncier » comme ministre. Lui qui avait déjà occupé en… 1984 le poste de ministre de l’Education nationale.

Ministre d’Etat, ministre du Tourisme et des Loisirs, Bello Bouba Maigari trône au sein du gouvernement depuis 1997. Il y est arrivé il y a 22 ans après avoir été notamment secrétaire général adjoint de la présidence, ministre de l’Economie et du Plan et Premier ministre sous Ahidjo.

Depuis 1996, Alim Hayatou est secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Santé publique. L’entrée de Yaouba Abdoulaye au gouvernement remonte, quant à elle, à 2006.

Le plus ancien des ministres au sein des gouvernements sous le Renouveau est Laurent Esso (77 ans), ministre d’Etat, ministre de la Justice garde des Sceaux qui y est entré le 13 avril 1989 comme ministre, directeur du Cabinet civil de la présidence de la République.