You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 04 20Article 437888

Opinions of Friday, 20 April 2018

Columnist: Boris Bertolt

Sérail : des manœuvres pour arrêter Maurice Kamto et Akéré Muna

Dans les officines des securocrates de Yaoundé, Maurice KAMTO et AKERE Muna sont perçus comme des obstacles au pouvoir de Biya. Ainsi depuis plusieurs mois, des stratégies ont été élaborées pour bloquer leurs candidatures.
L’une la plus grotesque aura été de faire arrêter Maurice KAMTO et AKERE MUNA. A cet effet, il y a plusieurs semaines une réunion s’est tenue à Yaoundé visant à évaluer la faisabilité de cette opération. Mais, cette entreprise n’a pas reçu l’accord de Paul Biya.
LIRE AUSSI: Candidature unique de l’opposition: Me Akéré Muna se prononce

Cependant il s’agit d’une énième tentative de nuire à ces deux figures de l’opposition. Maurice KAMTO avait été convoqué par le patron de la police Martin Mbarga Nguele pour menace à la sécurité nationale.

AKERE MUNA quant à lui a été confronté au mène difficultés. Selon nos informations, Laurent Esso bénéficiant de l’aval de Ferdinand NGOH NGOH a à cet effet tenté de lui faire porter auprès du président les violences armées dans la zone anglophone en faisant allusion à à la découverte d’une cache d’arme à Mbengwui. Mais jusqu’ici Paul Biya s’est toujours opposé à son arrestation.
LIRE AUSSI: Héritage: les Muna et le partage de Salomon

La citation directe de AMA Tutu MUNA portant sur la succession de leur père décédé en 2002 peut être légitimement perçu comme un nouveau développement de la stratégie. D’ailleurs allez chercher qui est le parrain de Tutu MUNA parmi les membres du gouvernement et tout sera clair comme l’eau de roche.