You are here: HomeWallOpinionsArticles2018 09 04Article 446167

Opinions of Tuesday, 4 September 2018

Columnist: Boris Bertolt

Scandale au sein des marchés publics: deux ministres crachent au visage de Biya

Le torchon brûle entre les ministres Abba Sadou et Jean-Claude Mbwentchou depuis quelques jours. Ce qui a conduit à l’éviction injustifiée de l’entreprise CECO-SAMCRETE-CROISIERE BTP, dans l’attribution de certains marchés publics dans lesvilles de Bertoua et Garoua.

Le groupement CECO-SAMCRETE-CROISIERE BTP, paye les frais d’une mésentente inédite entre le ministre délégué à la présidence chargé des marchés publics ABBA Sadou, et le Ministre de l’Habitat et du développement urbain, Jean-Claude Mbwentchou. Suite à un appel d’offres international lancé le 5 avril 2018, par le MINDUH, sur lestravaux de réhabilitation de la voirie et de drainage à Bertoua, dont l’Agence Francaise deDéveloppement (AFD) souhaite apporter financements, les premières démarches qualificatives de 15 entreprises, plaçaient le groupement CECO S.A, parmi les 4 sociétés retenues pour l’exécution des marchés à l’image de RAZEL.

En effet, le groupe CECO-SAMCRETE-CROISIERE BTP, a été notifié de la part duMaitre d’Ouvrage, d’une demande de non objection adressée à l’AFD, pour le conforter enqualité d’attributaire des Lots 3 de Garoua et le lot 2 de Bertoua le 7 avril 2018. Il faut souligner que cette entreprise est de droit togolais, et envisageait employer plus de 1300 camerounais dans le cadre de ces grands projets urbains.

Par la suite, le mandataire du GPMT CECO/SAMCRET/CROISIERE reçoit l'invitationdu Ministre de l’Habitat le 15 mai 2018, à se présenter deux jours plus tard, pour des négociations en vue d'un rabais commercial pour s'arrimer à l'enveloppe budgétaire allouée pour l’exécution des dits travaux.

LIRE AUSSI: Série d’assassinats: une liste noire dévoilée à Etoudi [Note confidentielle]

Toutefois, lors de cette séance de travail, le mandataire de l’entreprise va être confronté àune double difficulté venant du ministre Maitre d’Ouvrage pour l’attribution de ces marchés,et étonnement, d’un coordonnateur adjoint à la cellule du programme C2D (Contrat dedéveloppement et de désendettement).

La chaine d’exécution des marchés publics répond à des procédures juridiques bien précises, qui épousent l’esprit des textes du 20 juin 2018 pris par le Président de larépublique, portant nouveau code des marchés publics au Cameroun.

Que s’est-il véritablement passé au Ministère de l’habitat et du développement urbain pourque le groupement CECO soit mis en minorité et écarté définitivement de ces marchés?

Pourquoi les nouvelles recommandations du Ministre délégué à la présidence chargé desmarchés publics ne sont pas entendues?

Qu’est ce qui explique ce revirement spectaculaire aubénéfice des entreprises françaises SOGEA-SATOM et RAZEL ?

Quelles sont les postures actuelles du Ministre de l'Habitat et du developpement urbain?

Le Ministre de l’habitat semble-t-il privilégier ses intérêts au profit des français ? Coup durs ou messes basses mafieuses ?