You are here: HomeWallOpinionsArticles2017 09 12Article 420878

Opinions of Tuesday, 12 September 2017

Columnist: Boris Bertolt

Traqué en France, Mbe Ngo le mal aimé du RDPC aurait fui

C'est un voyage particulièrement suivi par les hommes du sérail et les services de renseignements camerounais et Français. Celui de Edgard Alain Mebe NGO, l'actuel ministre des transports qui fait l'objet en France du enquête de corruption dans la vente du matériel militaire et équipements à l'armée camerounaise à travers la société Mag Force don't plusieurs dirigeants ont été mis sur écoute par les renseignements français.

Mebe NGO a quitté Yaoundé Samedi. Officiellement pour Paris. Mais dans le sérail plusieurs personnes soulignent qu'il n'a toujours pas déposé ses valises à Roissy Charles de Gaulles, comme le souligne un message en circulation. Il a atterri en Turquie et après déposera ses valises au Maroc pour rencontrer ses amis marocains. Une escale sur Paris n'est pas prévu.

Contacté, un agent des services de renseignement camerounais souligne: " Mebe NGO ne peut pas mettre ses pieds pour l'instant France. Il court le risque d'être arrêté ".

Mais c'est dans le sérail que l'actuel ministre des transports semble avoir le plus grand nombre d'adversaires.