You are here: HomeWallOpinionsArticles2019 09 10Article 471504

Opinions of Tuesday, 10 September 2019

Columnist: BORIS BERTOLT

Tribunal militaire: Mme Abega Mbezoa a déjà scellé le sort de Kamto

Vendredi dernier à peine le procès fut ouvert que la surchauffe de la salle d'audience exiguë, sans climatiseur et à peine aérée a causé la perte de connaissance de Christian Penda EKOKA, Président du Mouvement AGIR et allié de Maurice KAMTO.

Me SOUOP va s'écrier, y-a-t-il des médecins dans la salle, nous sommes en train de le perdre...c'est alors que Dr. KOUAM KAMGUIA Frank Médecin Urgentiste et Dr. Modeste NGONO Médecin genico-obstétricien tous deux militants du MRC et co-accusés de Maurice KAMTO qui ne voyaient pas ce qui se passait devant accoururent donc pour transporter Christian Penda EKOKA hors de la salle d'audience.

Maurice KAMTO les suivra et la Présidente du tribunal militaire Mme Abega Mbezoa qui s'en foutait pas mal va poursuivre l'audience en appelant Maurice KAMTO qui ne répondra évidemment pas puisqu'il est sorti. La Présidente va poursuivre «mais il est où ? Qui lui a donné la permission de sortir ? Est ce qu'il est médecin ? Il fait quoi dehors ? » S’en suivra un échange entre elle et le collège des avocats et elle suspendra l'audience pour 1h.

Lorsque vous voyez ce genre d'agissements vous comprenez d'ores et déjà qu'elle a reçu des ordres pour condamner Maurice KAMTO, ses alliés et tous les militants et sympathisants du MRC.

Rappelons que cette femme est l’épouse de Maxime Eko Eko, le patron de la DGRE. En français facile, l’homme arrête Maurice KAMTO et sa femme le juge. Avec ça vous croyez que ça va rester comme ça. Non mes amis. L’affaire-ci peut très mal finir.