You are here: HomeWallOpinionsArticles2019 12 19Article 480727

Opinions of Thursday, 19 December 2019

Columnist: Boris Bertolt

Université de SOA: 1 milliard 800 millions escroqués

C’est la cacophonie dans l’enseignement supérieur au Cameroun. Au scandale du recrutement des enseignants dans les universités d’état, vient se greffer celui des doctorants professionnels.

En effet, selon nos sources, aujourd'hui les doctorants professionnels de l’université de SOA comptent marcher contre la vaste arnaque organisée par le Ministre etat Fame ndongo, ministre de l’enseignement supérieur, aldophe minkoa she, recteur de l’université de SOA et par Henri wamba et Magloire ondoa, ancien doyen de la faculté de droit de SOA, Seraphin Magloire Fouda, secrétaire général des services du premier ministère.

Le recteur Minkoa she a suspendu la formation de 400 doctorants professionnels sous prétexte que le doctorat professionnel n'a pas de fondement juridique. Pourtant c'est lui qui avait donné par le passé un avis favorable. Comment l’avait il fait sans consulter son service juridique?

Malgré les directives donnés par la conférence de recteurs qui préconisaient le reversement de PhD classique ce dernier a optemperé a sa manière avec ses critères à lui délaissant 95 % des doctorants professionnels. Ces derniers ont écrit des lettres à Famé NDONGO et saisi le tribunal administratif. Mais jusqu’ici rien. Ils ont donc décidé de passer à l’offensive.

La nomination de Magloire Ondoua comme recteur à Douala a été perçue par eux comme une porte de sortie. Car il faisait partir de ceux qui bloquaient le processus. Malheureusement malheureusement dès qu'il a lancé les doctorats de spécialité à l'Université de Douala, une injonction du secrétaire général des Services du PM est venu l'ordonner de la suspension des doctorats de spécialités.

À l’université aucune communication. Rien ne filtre. Le doctorat professionnel coûtait 4 500000 fcfa. Il s’agit donc de 1 800 millions fcfa empoches.

Remettez au moins l’argent des gens.