You are here: HomeWallOpinionsArticles2017 09 03Article 420224

Opinions of Sunday, 3 September 2017

Columnist: Boris Bertolt

Voici les profils 'peu recommandables' des collaborateurs de Mekulu

Mekulu Mvondo est embourbé depuis un moment dans une affaire de mauvaise gestion de la société CNPS. Des révélations notamment sur son salaire, ses avantages et ceux de certains de ses employés qui ont alerté l'opinion. De critiques en critiques Mekulu Mvondo s'est prêté au jeu de l'autodéfense sur les chaînes télé. Boris Bertolt reviens encore avec une autre révélation, celle de quelques seuls cas d'individus nommés comme directeurs, dont l’incapacité professionnelle est avérée:

i- Le Conseiller Technique Hodiep Jules, ci-devant gouverneur, auteur présumé du ratio-composite, qui ne maitrise rien à aucun métier technique de la CNPS, mais qui rédige des procédures obsolètes pour tenter d’évaluer ces métiers ;

ii- Le Conseiller Technique Lamou, longtemps chef de centre et nouvellement promu à ce poste, surtout connu pour ses grandes qualités de griot, et plus évasif que lui sur un sujet, tu n’en trouves pas, puisque incapable de soutenir par des arguments ses positions ;

iii- Le Directeur des Audits et du Contrôle Interne SOUAIBOU, responsable flottant et spécialiste du harcèlement sexuel dont sont victimes ses collaboratrices mariées, divorcées ou célibataires. Demandez-lui de vous décrocher la lune et il invitera son personnel à s’exécuter. C’est un béni oui-oui qui ne comprend rien à rien ;

iv- Le Conseiller Technique Nguema, grand maître dans les ordres mystiques dont l’incompétence avérée s’accompagne du rançonnement du personnel à qui il promet monts et merveilles alors qu’il se fait régulièrement et publiquement humilié par le chef de projet qui, bien qu’ayant le même rang que lui, est pourtant moins ancien que lui tant dans le poste de responsabilité que dans le matricule ;

v- Le DRH Ngole Emoungue, huissier de justice qui, bien qu’ayant le mérite d’oser de temps en temps de s’opposer aux positions farfelues du chef de projet, présente des lacunes énormes dans la gestion des RH où il dispose de très peu de connaissances. Posez lui des questions sur la paie du personnel et il vous parlera du plan de carrière du personnel ;
vi- Etc…

d) Les sanctions injustifiées ou disproportionnelles
i- Plusieurs cas de licenciements injustifiés donc à tort, enregistrés et la CNPS contrainte à recruter à nouveau les personnels concernés : cas de MRS NGWOS Emmanuel, NONGA Samuel et Ngnitedem Josué.

ii- De nombreux cas de fautes identiques mais des sanctions distinctes infligées d’une personne à l’autre. Le motif de « mauvaise manière de servir » peut valoir chez l’un la sanction d’avertissement ou de blâme, au second, la sanction de mise à pied de 1 à 8 jours de mise à pied et au troisième, la sanction de licenciement.