You are here: HomeCountryGeographyKumbo

Kumbo

Kumbo, également connue sous le nom de Kimbo, est la deuxième plus grande ville de la province du Nord-Ouest du Cameroun et la capitale de la division Bui. Elle se trouve à environ 2000 m d'altitude et à environ 110 km de Bamenda (la capitale provinciale de la province du Nord-Ouest), sur le périphérique de Bamenda Highlands Ring Road. Kumbo a une population de 80 212 habitants (selon le recensement de 2005) et se divise en trois villages vallonnés distincts : Tobin, Mbveh et Squares. La ville est connue pour les courses hippiques (stade Tobin) et la médecine traditionnelle, mais aussi pour son palais (palais Nso), un marché et deux hôpitaux (hôpital Shisong et hôpital Banso Baptist). Kumbo est la capitale du Royaume Nso du peuple Nso. La langue unificatrice parlée ici est le Lamnso mais le Pidgin, l'anglais, le français, l'oku, le djottin, le fulfulde et le haoussa sont également parlés.

Les premiers colons allemands étaient des Missionnaires du Sacré-Cœur qui sont arrivés en 1912 et ont établi leur mission en 1913.

Le Musa Heritage Gallery Museum, également connu sous le nom de "The Grassfields Museum" a été créé en 1996, à la mémoire des artistes camerounais Daniel Kanjo Musa et son fils aîné, John, pour préserver les sculptures en bois créées par ces artistes disparus. Au fil des ans, Mus'Art s'est agrandie pour diversifier sa collection. Parmi les 400 objets et œuvres d'art exposés, les visiteurs admirent des masques sculptés, des statues en bois et autres objets réalisés par les Musas entre 1970 et 2000. Il y a d'autres objets ramassés dans les champs d'herbe, comme des instruments de musique traditionnels, des gadgets de chasse, des objets en métal, des objets en bambou et de la poterie. Des expositions temporaires sont parfois réalisées. La devise de la Galerie Mus'Art est "Découvrir, Apprendre, Préserver."

La mission de la Galerie Mus'Art :

-Reproduire les Mus'Art Gallery de Nso, objets d'art précieux en tant que préservation culturelle.

-Soutenir l'artisanat d'art et l'artisanat dans les prairies de l'Ouest du Cameroun.

-Souligner l'excellence et la diversité des artistes régionaux, d'hier et d'aujourd'hui, afin qu'ils puissent se faire connaître à l'échelle nationale et internationale.

-Faire connaître publiquement les arts et l'artisanat de cette région du Cameroun au Cameroun et à l'étranger.

Au cours des seize dernières années, la Mus'Art Gallery a été active dans la propagation du patrimoine culturel de Nso ; le musée a été à l'avant-garde de la promotion de l'art et de l'artisanat traditionnels de Nso. La Galerie Mus'Art possède une collection de plus de 400 objets dont la plupart ont été créés entre 1970 et 2000. Ces objets variés et variés vont du travail du bambou aux sculptures sur bois, de la vannerie à la poterie.

Le musée continue d'acquérir l'art et l'artisanat contemporains camerounais tout en gardant un intérêt majeur pour la région des champs d'herbe de l'Ouest. Cette région est internationalement connue pour la production de chefs-d'œuvre de l'art africain.

Malheureusement, ces objets ont été appropriés par des missionnaires et des officiers coloniaux qui les ont transportés dans des musées en Europe ou aux États-Unis d'Amérique. Les chefs-d'œuvre de l'art de Grass-fields sont aujourd'hui dans les musées étrangers et il est très probable qu'ils ne seront jamais rendus. La statue de'Ngonnso', fondateur du royaume'Nso' est actuellement conservée dans un musée en Allemagne. A'Nso' il y a un tollé pour le retour de cette statue à son peuple.

Le siège du chef suprême du peuple Nso (Sehm Mbinglo I) se trouve dans ce lieu qui est le cœur de la vie sociale et culturelle de Kumbo. Il se compose de plusieurs bâtiments traditionnels décorés de sculptures sur bois, autour de deux cours où le chef s'asseyait et recevait son peuple ou ses conseillers. Au milieu de la première se dresse une statue de Ngonso, la première reine légendaire du peuple Nso. Autour du palais, d'autres bâtiments traditionnels sont également décorés de sculptures en bois. Ce sont les sièges des sociétés sacrées chargées d'aider le chef dans sa tâche : la société Ngwerong et la société Nggiri. C'est une mosquée qui a été construite à côté d'eux, bien que la plupart des Nso soient chrétiens.

Construite dans les années 1950, la cathédrale de Kumbo est entièrement construite en pierre. La cathédrale est située au sommet de la colline carrée, dominant le paysage de la ville. La cathédrale est le siège de l'évêque depuis sa création en 1983. L'évêque actuel de Kumbo est George Nkuo (ordonné prêtre le 8 juillet 2006). Auparavant, Mgr Cornelius Fontem Esua qui a servi le diocèse de Kumbo du 10 septembre 1982 au 7 décembre 2004.

L'origine des courses hippiques à Kumbo a été influencée par les Mbororos, une tribu nomade d'éleveurs de bovins originaires de l'ouest et du nord-ouest de la RCA (République centrafricaine) avec un établissement dans les prairies du plateau de Bamenda. Les courses de chevaux font partie intégrante de la culture Mbororos. Grâce à leur influence, il y a une célèbre course annuelle de chevaux qui se déroule au stade municipal de Tobin, organisé par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

Le marché de Mbve est le principal marché de Kumbo ; il vend des produits de la région, du Cameroun, du Nigeria et d'autres parties de l'Afrique.