You are here: HomeNewsHealth2019 11 07Article 475460

Health News of Thursday, 7 November 2019

Source: Actucameroun.com

Paludisme au Cameroun: ces chiffres qui font froid au dos

C’est le journal Essingan en kiosque ce mercredi qui donne l’information. Lui aussi cite le directeur mondial de la lutte contre le paludisme.

Les chiffres font froid au dos. Le paludisme décime les camerounais tous les jours. Une dernière sortie de Pedro Alonso, le directeur mondial de lutte contre le paludisme en dit long. « Nous frôlons les 10 000 décès dus au paludisme par an, pour sept millions de malades au Cameroun ». S’exclame ce dernier.

Il fait cette déclaration le 29 octobre 2019. Ceci, lors de la réunion entre les responsables du ministère de la Santé publique et le directeur mondial de la lutte contre le paludisme. Il est surtout question ici, écrit Essingan, « de réfléchir sur la maximisation des interventions dans le domaine du paludisme ».

Effort du gouvernement


Pedro Alonso, vient ainsi soutenir les efforts du gouvernement camerounais dans la lutte contre la pandémie. A mis chemin, on évalue aussi, les stratégies à mettre en œuvre « dans le cadre de la réversion brutale des tendances et des indicateurs de la lutte contre le paludisme, relativement aux recommandations de l’Oms: changement des politiques, adaptation des stratégies et changement des tendances ». Lit-on dans le journal.

« De cette rencontre, la secrétaire permanente du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp), Dr Dorothy Achu renseigne que le Nord avec un taux de morbidité de 29,3%, est la zone la plus atteinte par le paludisme au Cameroun. Tandis que le Nord-ouest, enregistre le taux de morbidité le plus bas, avec 13,06%. Taux de couverture Il est à noté que les régions de l’Est, du Sud et du Centre, à l’exception de la ville de Yaoundé concentrent un fort taux de prévalence ».