You are here: HomeNewsPolitics2016 09 30Article 389718

Politics of Friday, 30 September 2016

Source: cameroon-info.net

SDF: le Sénateur Étienne Sonkin dément être candidat

Etienne Sonkin est formel. «Je ne suis pas candidat à la présidence du SDF». Cette déclaration, le militant du Social Democratic Front l’a faite le 28 septembre 2016 sur sa page Facebook depuis l’Afrique du Sud où il est en séjour en ce moment. Une réponse aux allégations de la presse qui le donnaient candidat à la présidence du principal parti d’opposition au Cameroun.

Dans son numéro du 30 septembre, La Nouvelle Expression (LNE) revient sur le démenti du sénateur originaire de la Région de l’Ouest. «Des informations concordantes me sont parvenues depuis hier soir (mardi 27 septembre, NDLR) faisant état de l'annonce de ma candidature à la présidence du SDF en prélude au prochain congrès du parti prévu en février 2017».

Selon le journal Émergence, paru le 27 septembre Etienne Sonkin nourrit des ambitions à la tête du parti créé par Ni John Fru Ndi. Une analyse des propos du sénateur qui avait déclaré: «Il n’est pas exclu que je présente ma candidature lors des échéances à venir. Vous avez cité tous les noms de ceux qui veulent remplacer le Chairman John Fru Ndi, sauf le mien. Je suis libre d’avoir des ambitions. On ne peut pas être très convaincant dans ses actions en tant qu’élu, homme politique que nous sommes et ne pas rêver. J’ai été responsable du parti au niveau régional, j’ai été trésorier national du SDF, j’ai été Maire de la Commune de Dschang».

L’ancien Maire de la Commune de Dschang cite notamment trois médias. Cameroon-Info.Net qui a relayé les informations du quotidien Émergence et The Guardian Post. Etienne Sonkin est certain qu’«il s'agit manifestement d'informations aussi vicieuses que malicieuses et qui donnent lieu à toutes sortes de récupération et autres interprétations tout aussi tendancieuses que malveillantes, toutes choses pour nuire à l’image et aux intérêts de ce parti qui pour l’heure, n’a nullement besoin de quelque distraction que ce soit, préoccupé qu’il est, par des défis majeurs qui l’interpellent sur divers plans tant sur la scène nationale qu’au-delà».

Aussi, appelle-t-il à une «halte à la manipulation et à la désinformation». Le journal précise enfin que «l’ancien président régional du SDF à l’Ouest précise qu’il demeure pour l’heure le Trésorier National du SDF. Poste qu’il dit être libre à reconquérir s’il le souhaite, le moment venu».