You are here: HomeNewsRegions2015 06 30Article 327265

Regional News of Tuesday, 30 June 2015

Source: Cameroon-Info.net

Sud-Ouest: Un faux sous-préfet aux arrêts à Ekondo Titi

Le nommé Denis Sone Metougue, 49 ans, se faisait passer pour le sous-préfet d’Akwaya et arnaquait les usagers depuis trois ans.

Le masque est tombé le 28 juin dernier, et a dévoilé la supercherie du pseudo sous-préfet. C’est au poste de contrôle de gendarmerie de Lobé à Ekondo Titi qu’il a été appréhendé, ceci après avoir présenté sa pseudo carte professionnelle qui faisait de lui le sous-préfet d’Akwaya dans le département de la Manyu.

Selon le correspondant de la radio nationale, Crtv, dans la région, c’est un gendarme nouvellement affecté à Lobé, en provenance d’Akwaya qui a découvert le pot aux roses. L’homme en tenue n’a guère reconnu sieur Denis Sone Metougue comme étant le sous-préfet que lui, venait de laisser là-bas à Akwaya. Immédiatement, le vrai sous-préfet en place a été joint au téléphone. Ayuni Austin Sakah, le vrai sous-préfet d’Akwaya, a laissé entendre qu’il s’agissait d’un imposteur.

Les préfets des départements du Ndian et de la Manyu, eux aussi contactés, ont confirmé l’information selon laquelle un usurpateur de titre était en cavale dans la région depuis trois ans. Des années pendant lesquelles les services publics et privés recevaient les injonctions du pseudo sous-préfet d’Akwaya qui collectait alors argents et biens des différents responsables de ces services au-delà de légaliser de nombreuses pièces officielles. Le faux sous-préfet s’était d’ailleurs confectionné des cachets nominatifs et ronds à cet effet.

Sa mise en exploitation par les éléments de la gendarmerie a révélé que Denis Sone Metougue, né le 2 mai 1966 dans le département du Koupé-Manengouba, est en fait un ancien adjoint d’arrondissement d’Akwaya démis de ses fonctions pour manquements graves à l’éthique professionnelle, avec suspension de salaire et radiation des effectifs du ministère de l’Administration territoriale depuis octobre 2011.

Pendant trois années, les services publics et privés des départements du Fako, Ndian, Koupé-Manengouba et de la Mémé ont subi les filouteries de Denis Sone Metougue. Pour l’heure, Denis est aux arrêts à Ekondo Titi. Il sera présenté dans les prochains jours devant le procureur de la République pour répondre de ses actes. Ne dit-on pas que le temps est si bref dans la peau d’un chef ?