You are here: HomeNewsReligion2019 04 22Article 461291

Religion of Monday, 22 April 2019

Source: camerounweb.com/cameroon-infos.net

Vatican: le Pape très concerné par les affrontements armés au Cameroun

Le souverain de l'Etat du Vatican a prié pour que la lumière du Christ ressuscité brille dans l'obscurité des conflits dans le monde, en particulier au Cameroun, en Syrie, au Yémen, en Israël et en Palestine, en Libye, au Burkina Faso, au Mali, au Niger, au Nigeria, au Soudan, au Sud Soudan, dans l'Ukraine orientale, au Venezuela, au Nicaragua.

La violence du jour de Pâques au Sri Lanka a éclipsé la messe et le Pontife a offert sa "proximité affectueuse" à la communauté du Sri Lanka.

Le Pape François a adressé des paroles de réconfort et d'espoir aux personnes qui souffrent dans le monde, comme celles qui vivent dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, qui sont en proie à la résistance. "Le Christ est vivant ! Il est notre espoir et, d'une manière merveilleuse, il apporte la jeunesse dans notre monde. Tout ce qu'il touche devient jeune, nouveau, plein de vie", a dit le Pape, ajoutant que : "Pâques, c'est "le commencement d'un monde nouveau, libéré de l'esclavage du péché et de la mort : un monde enfin ouvert au Royaume de Dieu, un monde d'amour, de paix et de fraternité".

Jésus, a-t-il ajouté, n'abandonne pas ceux qui sont confrontés à la misère et à la tristesse, et il a cité les nombreuses parties du monde qui sont témoins de diverses formes de conflits, dont le Cameroun.

Le Pape a déclaré que certaines zones du continent africain sont "ravagées par des tensions sociales, des conflits et des formes violentes d'extrémisme qui laissent dans leur sillage l'insécurité, la destruction et la mort". Il a spécifiquement mentionné le Cameroun, le Mali, le Niger, le Nigeria et le Burkina Faso.

Il est à noter que le Vatican avait offert de servir de médiateur pour mettre fin à la crise dans les régions anglophones du Cameroun en février dernier.
Paul Richard Gallagher, Secrétaire aux relations avec les Etats au Saint-Siège, a indiqué que le Vatican était prêt à aider le Cameroun à résoudre la crise dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest du Cameroun.

L'Eglise catholique et les confessions religieuses en général souffrent des conséquences de la crise au Cameroun anglophone avec des activités apostoliques et éducatives presque inexistantes. Les prêtres et les laïcs ont été pris pour cibles alors que les belligérants continuent de montrer la puissance de leur feu.
Nombreux sont ceux qui se tournent maintenant vers le Saint-Siège non seulement pour des prières, mais aussi pour une action rapide qui peut conduire à la paix.